Emeute de la faim. A qui la faute ?

Aller en bas

Emeute de la faim. A qui la faute ?

Message  rcknsqt aka VS le Lun 9 Juin - 22:02

Autre débat sans rapport avec le mouvement.

« Dans le protectionnisme, il y a forcément une dose de xénophobie », Pascal Lamy (président de l’OMC).
Ainsi, il faut laisser le libre cours du marché, la main invisible, faire son petit bout de chemin, et à long terme tout ira pour le mieux. Pour les dirigeants de pays du sud, s’inquiéter des prix qui augmentent et des probables famines qui vont ravager ses concitoyens, c’est donc honteusement xénophobe. Il faut au contraire tout exporter et en faire profiter au maximum les spéculateurs. Pendant ce temps-là les Etats-Unis subventionnent très fortement leur agriculture, et personne ne les taxent de xénophobie…

A quoi sont dues ces flambées des cours des matières premières (maïs, blé, riz, sucre, soja, pétrole…) ? A une subite pénurie, une catastrophe naturelle planétaire qui aurait ravagé les cultures ? Rien de tout cela. Il y a en effet une trop faible offre de ces matières premières par rapport à la demande, mais sans commune mesure avec les cours qui ont littéralement explosé : le riz à Bangkok multiplié par 3. Tout comme le blé à Chicago en moins d'un an… Tout cela est le fait de spéculateurs qui s’engraissent en gonflant ces prix au détriment de peuples entier qui crèvent de faim.



Interview de Jean Ziegler, l’ancien rapporteur de l’ONU sur le droit à l’alimentation. Il est aujourd’hui membre du comité consultatif du conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Le sommet de la FAO, à Rome, sur la crise alimentaire mondiale s’est clôturé, jeudi 5 juin. Que faut-il retenir de ce congrès ?

Jean Ziegler : C’est un échec total, c’est extraordinairement décevant, et très inquiétant pour l’avenir des Nations unies. Le sommet est assez unique dans l’histoire de cette organisation : plus de 50 chefs d’Etat et de gouvernement se sont réunis pour discuter de solutions concrètes à apporter à l’effroyable massacre quotidien de la faim, qui s’aggrave encore avec l’explosion des prix mondiaux des matières premières agricoles depuis cinq ou six mois. Mais le résultat de cette conférence est totalement scandaleux : l’intérêt privé s’est imposé, au lieu de l’intérêt collectif. Les décisions prises à Rome risquent d’aggraver la faim dans le monde, au lieu de la combattre.


Quels engagements des membres de la FAO auriez-vous souhaité ?

Jean Ziegler : Je souhaitais trois décisions. Tout d’abord, l’interdiction totale de brûler de la nourriture pour en faire des biocarburants. Ensuite, retirer de la Bourse la fixation des prix des aliments de base, et instaurer un système où le pays producteur négocie directement avec le pays consommateur pour exclure le gain spéculatif. Troisièmement, que les institutions de Bretton Woods, notamment le Fonds monétaire international, donnent la priorité absolue dans les pays les plus pauvres aux investissements dans l’agriculture vivrière, familiale et de subsistance.

[...]

Qui sont, selon vous, les responsables de cet "échec" du sommet de Rome ?

Il y en a trois principaux. D’une part, les Etats-Unis et leurs alliés canadiens et australiens qui ont saboté le sommet en faisant pratiquement la politique de la chaise vide. D’autre part, les grandes sociétés multinationales. Dix sociétes multinationales contrôlent actuellement 80 % du commerce mondial des aliments de base mais elles ne sont pas la Croix-Rouge et ne sont pas en charge de l’intérêt collectif. Troisième responsable, et je le dis avec beaucoup d’inquiétude, c’est le secrétaire général des Nations unies, qui est chargé de faire des propositions. Or, il ne le fait que d’une façon très insuffisante.[Tu (Nadjie, what else) disais l'ONU "rangé du coté des islamistes" (elle est très très Laughing bonne), je trouve l'ONU (plutôt) frileuse, en grande partie à la botte de la maison blanche, et qui pue la pression à laquelle elle doit être sujette et la corruprtion.]

Propos recueillis par Laura Marzouk LEMONDE.FR | 06.06.08 | 15h17


Même TF1 admet que ces explosions des prix sont dues à la spéculation et aux agrocarburants...
--> http://videos.tf1.fr/video/news/0,,3866330,00-emeutes-faim-touchent-tous-continents-.html


Le dernier Marianne est très intéressant à ce sujet...
avatar
rcknsqt aka VS

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 12/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeute de la faim. A qui la faute ?

Message  JAG le Lun 9 Juin - 23:44

Mais cassez-vous ! Il faut faire des agrocarburants pour nourrir nos grosses cylindrées et laisser ces sales Haïtiens qui veulent se nourrir ! Faut arrêter ! Les Américains ne consomment après tout que 300 L d'eau par jour ! Il faut bien nettoyer sa voiture et remplir la piscine ! Et puis au MacDo, que serait-ce si les boissons – servie en verre de 1.5 L – n'étaient pas à volonté et les portions – suffisantes pour une famille africaine – moins fournies ?

Il faut garantir à chaque américain la sûreté d'avoir trois voitures consommant chacune 25 L au 100. Il faut garantir au paysan américain des subventions assez conséquentes pour pouvoir concurrencer le coton nigérien. Il faut aussi assurer aux américains que les chinois ne pourront jamais devenir une plus grande puissance que les USA eux-même.

Toutes ces promesses me paraissent totalement normales et leurs mises en application justifie les milliers de mort de faim par jour, justifie les déshydratation, les anémies et les épidémies de peste et de choléra... Et puis de toute façon, les africains sont justes bons pour recycler nos déchet toxiques et désamianter nos navires...

Bref "God save USA and forget Africa"



Neutral
avatar
JAG

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum